Low Progesterone Symptoms, Causes, and Solutions

Symptômes, causes et solutions d'un faible taux de progestérone

Un faible taux de progestérone est fréquent chez les femmes en âge de procréer, même si toutes les femmes ne connaissent pas les symptômes à surveiller. Le niveau normal de progestérone chez les femmes est de 0,1 à 0,7 ng/mL au début de leur cycle et de 2 à 25 ng/mL à la fin, mais de nombreuses femmes ont des niveaux de progestérone inférieurs à cela.

Cet article explorera les causes du déficit en progestérone et les moyens de traiter et d'inverser les effets des symptômes d'un faible taux de progestérone.

Qu'est-ce qu'un faible taux de progestérone ?

La progestérone est une hormone produite par les ovaires qui prépare le corps à la grossesse. Dans la première moitié du cycle menstruel, les niveaux de progestérone sont généralement faibles. Vers le milieu du cycle, les niveaux de progestérone stimulent la libération des ovules par les ovaires (ovulation). Lorsque le taux de progestérone est faible, l'ovulation peut ne pas se produire.

Lorsque l’ovulation se produit, les niveaux de progestérone dans le corps augmentent. Cette augmentation de progestérone contribue à épaissir l’endomètre (la muqueuse de l’utérus), où un ovule fécondé s’implanterait et se développerait. Si aucune grossesse ne se produit, les niveaux de progestérone chutent et l’endomètre est excrété pendant les règles.

Si l’ovule est fécondé et s’implante avec succès dans l’utérus, les niveaux de progestérone restent généralement élevés tout au long de la grossesse. Si les niveaux de progestérone sont faibles, l’utérus pourrait ne pas s’épaissir suffisamment pour maintenir l’embryon implanté.

Quelles sont les causes d’un faible taux de progestérone ?

Il existe un large éventail de causes possibles d’un faible taux de progestérone. Les causes les plus courantes comprennent :

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Le SOPK affecte les ovaires et peut provoquer des règles irrégulières, des problèmes de fertilité et d'autres déséquilibres hormonaux. C’est l’une des causes les plus courantes d’un faible taux de progestérone.

Stresser

Le stress physique ou émotionnel peut perturber la production naturelle d'hormones du corps, entraînant de faibles niveaux de progestérone.

Endométriose

Dans cette condition, les tissus qui tapissent habituellement l’intérieur de l’utérus se développent à l’extérieur. Cela peut provoquer des douleurs, des règles abondantes et des problèmes de fertilité.

Déséquilibre hormonal

Un déséquilibre d’autres hormones, comme les œstrogènes, peut également entraîner de faibles niveaux de progestérone. Si les œstrogènes sont élevés, ils peuvent supprimer l’ovulation et la production de progestérone. Des niveaux thyroïdiens trop bas ou trop élevés peuvent également entraîner un faible taux de progestérone.

Médicament

Certains médicaments, tels que les pilules contraceptives, les corticostéroïdes, les anticonvulsivants et les antipsychotiques, peuvent entraîner de faibles taux de progestérone.

Quels sont les symptômes d’un faible taux de progestérone ?

Comme pour d’autres déséquilibres hormonaux, les symptômes d’un faible taux de progestérone peuvent varier. Certaines femmes ne présentent que des symptômes légers, tandis que d’autres peuvent en présenter des plus graves.

Les signes d'un faible taux de progestérone peuvent cependant dépendre du stade du cycle menstruel dans lequel vous vous trouvez lorsque les niveaux chutent. Si un faible taux de progestérone survient pendant la phase folliculaire (la première moitié du cycle, avant l’ovulation), vous pourriez ressentir :

  • Spotting prémenstruel
  • Sautes d'humeur
  • Fatigue/fatigue
  • Les bouffées de chaleur
  • Troubles du sommeil
  • Faible libido
  • Gain de poids

Si cela survient pendant la phase lutéale (la seconde moitié du cycle, après l'ovulation), vous pourriez ressentir :

  • Règles irrégulières
  • Saignements abondants pendant les règles
  • Douleur pelvienne
  • Sensibilité des seins
  • Maux de tête
  • Ballonnements
  • Acné chronique

Pendant la grossesse, les symptômes peuvent inclure :

  • Fausse-couche
  • Accouchement prématuré
  • Croissance fœtale lente

Comment augmenter les niveaux de progestérone

La carence en progestérone est une maladie réversible qui nécessite des solutions naturelles à faible risque. Voici quelques étapes qui peuvent aider à augmenter les niveaux de progestérone et à équilibrer les hormones :

  • Identifier la cause sous-jacente

La première étape consiste à identifier la cause sous-jacente et à y remédier en conséquence. Si le stress est la principale cause, des mesures de réduction du stress telles que le yoga, la méditation et l'aromathérapie peuvent être utiles. Si le SOPK en est la cause, vous pouvez envisager de suivre un régime à faible indice glycémique et de prendre des suppléments sensibilisants à l’insuline.

  • Introduire des changements de mode de vie sains

Les niveaux de progestérone peuvent également augmenter en raison de changements de mode de vie. Il a par exemple été démontré que l’exercice régulier stimule la production de progestérone. Arrêter de fumer, dormir suffisamment et limiter la consommation d’alcool peuvent également être utiles.

  • Essayez des médicaments

Il existe plusieurs suppléments naturels de progestérone qui peuvent être prescrits par les médecins. Ceux-ci peuvent être appliqués localement ou pris par voie orale. Parfois, une combinaison des deux est nécessaire pour obtenir des résultats optimaux. Vous pouvez également envisager l’hormonothérapie comme médicament alternatif.

Conclusion

De faibles niveaux de progestérone peuvent produire des symptômes allant des sautes d’humeur à la fatigue en passant par l’absence de règles et la fausse couche. Malheureusement, un nombre surprenant de femmes ne découvrent leur faible taux de progestérone que lorsqu’elles sont incapables de concevoir.

Si vous ressentez des symptômes de faible taux de progestérone et pensez souffrir d’un déficit en progestérone, il est important d’en parler à votre médecin. Ils peuvent effectuer quelques tests simples pour confirmer le diagnostic et vous recommander les meilleures options de traitement. Vous pouvez également vous engager à utiliser des produits féminins respectueux pour aider à soulager les symptômes de faible progestérone tout en vous offrant le confort dont vous avez besoin pendant votre cycle menstruel.

You Might Also Enjoy

Restaurez les niveaux de pH déséquilibrés avec ces conseils
Restaurez les niveaux de pH déséquilibrés avec ces conseils
Dans cet article, nous approfondissons les symptômes d'un pH déséquilibré, mettant en lumière cet aspect souvent négligé du bien-être féminin.
Read More
Comment soulager les symptômes de l'atrophie vaginale
Comment soulager les symptômes de l'atrophie vaginale
Vous souhaitez en savoir plus sur cette problématique de santé des femmes ? Ce guide détaillera les causes, les symptômes et les traitements de l’atrophie vaginale.
Read More
Le lien entre la santé intestinale et l’équilibre hormonal
Le lien entre la santé intestinale et l’équilibre hormonal
Dans cet article, nous approfondirons la relation profonde entre ces deux aspects essentiels de notre bien-être. Continuez votre lecture pour découvrir comment ces systèmes internes s’entrelacent et p
Read More